Lauréats

Jukka-Pekka Verta

Lauréat du Fonds Nature et technologies —

Étudiant au doctorat en sciences du bois et de la forêt, Université Laval

Publication primée :

Are long-lived trees poised for evolutionary change? Single locus effects in the evolution of gene expression networks in spruce

Publié dans Molecular Ecology, 22, 2369-2379, 2013.

« L’évolution dépend de la variation des phénotypes, soit de la combinaison des caractéristiques ou des traits observables d’un organisme, mais la base génétique de la variabilité phénotypique chez les espèces sauvages demeure très peu connue. Dans la présente étude, je propose une nouvelle approche pour caractériser la variation génétique avec des effets phénotypiques de l’épinette blanche (Picea glauca), une plante gymnosperme. On a découvert une fréquence étonnamment élevée de traits d’expression génique variables, qui pourraient avoir évolué de façon indépendante. Cette étude est la première analyse à grande échelle de la variation héréditaire dans l’expression des gènes chez une plante gymnosperme, et les résultats semblent indiquer que chez l’épinette blanche, ce type de variation est dû en partie à une importante contribution génétique, ce qui pourrait faciliter son adaptation aux changements environnementaux. »

L’épinette blanche pousse partout au Canada et est l’espèce d’arbre la plus utilisée en plantation forestière. Les conséquences négatives sur les forêts d’épinettes blanches des changements environnementaux, comme les sécheresses extrêmes de cause humaine ou naturelle, sont de plus en plus manifestes. Les travaux de Jukka-Pekka Verta peuvent aisément servir à caractériser et à étudier la variation génétique au sein d’une même population ou entre différentes populations, ce qui pourrait mener à des pratiques de gestion des forêts plus intelligentes.

« Retour à la liste des lauréats