Lauréats

Sébastien Boisvert

Lauréat du Fonds Santé —

Étudiant au doctorat en physiologie-endocrinologie, Université Laval

Publication primée :

Ray Meta: scalable de novo metagenome assembly and profiling

Publié dans : Genome Biology, 13(12): R122

« La génomique est une science qui utilise un grand nombre de données. A plus forte raison, la métagénomique (étude d’un ensemble de génomes) nécessite l’analyse d’énormes jeux de données de séquençage de l’ADN. Le logiciel Ray Meta, que j’ai conçu et programmé dans le cadre d’une recherche multidisciplinaire, facilite l’analyse d’énormes jeux de données en métagénomique et aide à mieux comprendre la complexité de différents systèmes biologiques, tels que le système digestif. Ray Communities, lequel est couplé à Ray Meta, permet de quantifier toutes les formes de vie présentes dans un échantillon en utilisant un démultiplexage distribué des mots génétiques (marqueurs biologiques). Mon logiciel, qui redéfinit la frontière de la science en métagénomique, est libre, c’est-à-dire qu’il est gratuit, redistribuable, sans brevet et en code source ouvert. »

Les travaux menés par Sébastien Boisvert ont déjà eu plusieurs impacts socio-économiques et continuent d’en avoir. La compagnie Cray Canada Corporation, un chef de file dans l’industrie des grandes quantités de données, a investi dans ce projet et redistribue le produit chez certains clients. À l’aide de ce logiciel libre, les tours d’eau de la ville de Québec – tristement popularisées par la récente épidémie de légionellose – ont été récemment analysées afin d’y détecter les types de bactéries présentes. Également, une carte génétique de l’épinette blanche canadienne, un arbre très important pour l’économie canadienne et québécoise, est présentement en construction à l’aide de ce logiciel.

« Retour à la liste des lauréats