Lauréats

David Langlais

Lauréat du Fonds Santé —

Étudiant au doctorat en biologie moléculaire à l’Université de Montréal (IRCM)

Publication primée :

The Stat3/GR interaction code: predictive value of direct/indirect DNA recruitment for transcription outcome

Publié dans Molecular Cell, Juillet 2012

« En explorant la relation entre l’interleukine 6 (IL6) et les glucocorticoïdes  – deux hormones – nous avons précédemment démontré qu’en plus de leur rôle antagoniste connu, ces deux voies de signalisation activent de façon synergique un groupe de gènes impliqués dans la réponse inflammatoire. Dans la présente étude, nous utilisons des techniques génomiques de pointe pour mettre à jour le code transcriptionnel qui provoque ces effets variés. Ainsi, le recrutement conjoint du facteur de transcription Stat3 et du récepteur aux glucocorticoïdes (GR) à l’ADN ou l’arrimage de Stat3 sur GR provoque une activation synergique des gènes cibles, tandis que l’arrimage de GR sur Stat3 produit un antagonisme transcriptionnel. »

Les travaux de David Langlais font avancer la recherche sur les maladies inflammatoires, un fléau des sociétés soumises au stress et à la pression. Naturellement, l’organisme humain cherche à contrôler la réponse inflammatoire pour qu’elle ne soit ni trop forte, ni trop faible, en gérant l’expression de gènes spécifiques en réponse à des signaux hormonaux pro- et anti-inflammatoires, tel que l’interleukine 6 et les glucocorticoïdes. Quand il n’y parvient pas, notamment à cause du stress, la médecine utilise des glucocorticoïdes synthétiques qui provoquent malheureusement des effets secondaires importants. L’élucidation du nouveau code de régulation génique Stat3/GR pave la voie à un contrôle optimal et ciblé des conditions inflammatoires, notamment pour des maladies comme l’arthrite, le syndrome inflammatoire intestinal ou le cancer.

 

« Retour à la liste des lauréats