Nouvelles

Isabelle Peretz reçoit le Prix d’excellence 2015 du FRQNT

Maryse Lassonde, Yves Bolduc, Isabelle Peretz et Rémi QuirionLa directrice scientifique du Fonds de recherche du Québec – Nature et technologies (FRQNT), Mme Maryse Lassonde, est heureuse de remettre le Prix d’excellence 2015 du FRQNT à Mme Isabelle Peretz, professeure-chercheure au Département de psychologie de l’Université de Montréal et spécialiste de la neurocognition de la musique. La professeure Peretz a reçu cet honneur lors de la Journée de la recherche du FRQNT qui avait lieu aujourd’hui à l’Université Laval.

D’une valeur de 10 000 $, le Prix d’excellence vise à récompenser la contribution exceptionnelle d’un chercheur à l’avancement des connaissances dans les domaines des sciences naturelles, des mathématiques et du génie, à reconnaître ses réalisations et leurs retombées pour le Québec.

« Le Prix d’excellence 2015 du FRQNT vient souligner le remarquable parcours scientifique d’Isabelle Peretz, première femme à recevoir ce prix depuis son instauration en 2010. À ses débuts en tant que chercheure, elle a dû convaincre la communauté scientifique que la musique et le langage étaient traités dans différentes parties du cerveau, ce qui allait à contre-courant des idées reçues. Avec rigueur et constance, Mme Peretz a donné ses lettres de noblesse à la neurocognition de la musique », déclare la directrice scientifique du FRQNT.

Détentrice de la Chaire de recherche du Canada en neurocognition de la musique, Isabelle Peretz codirige le BRAMS, le Laboratoire international de recherche sur le Cerveau, la Musique et le Son. Ce laboratoire fait partie du Centre for Research on Brain, Language and Music (CRBLM), un regroupement stratégique soutenu conjointement par le Fonds de recherche du Québec – Société et culture et le FRQNT.

Les recherches de la professeure Peretz ont pour point central les processus cognitifs impliqués dans les activités musicales. Avec son collaborateur, M. Robert Zatorre, de l’Université McGill, elle a notamment démontré les fondements biologiques de la musique, le fait que celle-ci repose sur des bases neurologiques et cognitives pouvant être étudiées en laboratoire. Auteure de plus de 200 articles scientifiques et de 40 chapitres de livres, Isabelle Peretz a fait en sorte que Montréal devienne un haut lieu de la recherche dans les domaines des neurosciences et de la musicologie.

Également dans le cadre de la Journée de la recherche, qui avait pour thème La recherche nordique : un regard québécois, une portée internationale, le recteur de l’Université Laval, M. Denis Brière, a décerné un doctorat honorifique universitaire au président de la République d’Islande, M. Ólafur Ragnar Grímsson. Reconnu pour son engagement dans la lutte aux changements climatiques, le président Grímsson est également un ardent défenseur des énergies renouvelables, telle que la géothermie.

Le Fonds de recherche du Québec – Nature et technologies a pour mission de soutenir financièrement et de promouvoir la recherche universitaire et collégiale, la formation de personnel hautement qualifié et la mobilisation des connaissances dans les domaines des sciences naturelles, des mathématiques et du génie. Par sa mission, il contribue au développement scientifique, à l’innovation et au développement durable du Québec.

–30–

Source

Véronique Sauriol
Conseillère aux communications et à la mobilisation des connaissances
Fonds de recherche du Québec
514 873-2114, poste 1812
veronique.sauriol@frq.gouv.qc.ca

 

« Retour aux nouvelles